Sélectionner une page

La Cavalerie : le maire s’adonne à de basses manœuvres politiques un 11 novembre. Ce n’est pas digne.

Mme Parolin Marie-Christine, soutien de notre tête de liste Loïc Massebiau, devait déposer une gerbe protocolaire en cette commémoration du 11 novembre, au nom de sa fonction propre de conseillère régionale et non au nom de l’institution du Conseil Régional.

M. Rodriguez s’est permis unilatéralement d’annuler sa commande de gerbe protocolaire auprès de la fleuriste du village. C’est bien plus que discourtois. C’est minable.

De quel droit un maire se prévaut d’annuler une commande passée par une conseillère régionale en fonction ? Quelle est donc cette manœuvre ? Qu’est que cela révèle du fonctionnement du 1er magistrat de la commune ?

Quelle que soit la tendance politique de l’élue, nous constatons que l’attitude du maire sortant est antidémocratique.

Non seulement, Mme la Conseillère régionale a dû confirmer sa propre commande de gerbe protocolaire auprès de la fleuriste du village, mais en plus, elle a tout de même déposé ce symbole de reconnaissance pour commémorer les combattants mais après la cérémonie officielle.

Il n’est pas digne d’un maire d’agir ainsi d’autant lorsque en ce 11 novembre prévaut l’union nationale et le souvenir.

MC Parolin