Sélectionner une page

 

 

 

Nous apprenons par la presse et France 3, qu’un Centre de demandeur d’asile (CADA) ouvre ses portes à Saint Affrique ,avec soixante places d’hébergements.

Nous considérons que l’accueil de ces migrants génère un cout financier tel que nos communes soumises à la baisse des dotations de l’Etat ne sont pas en mesure de supporter.

Les contribuables locaux déjà durement éprouvés par la crise économique et sociale ne peuvent plus contribuer financièrement à l’accueil de migrants sur le territoire de leur commune.

Nous savons que l’installation de migrants situés à proximité des cœurs de ville engendre des tensions graves avec les administrés de nos communes,nuit à l’ordre public et asphyxie l’économie locale .

Il ne faut pas oublier également l’aspect sécuritaire car les corridors migratoires qui sont empruntés par les migrants permettent à des djihadistes de pénétrer sur le territoire de la République en vue de commettre des attentats contre nos populations… il n’est pas exclu que certains puissent s’infiltrer dans les groupes disséminés dans les CADA .

Serait-ce de cette façon que M Gailliard et M Luche envisageraient repeupler l’Aveyron avec leurs objectifs de 300 000 habitants d’ici 2020 ?

Le Rassemblement National sait que l’immigration massive nourrit les revendications communautaristes contraire au principe de laïcité .

Face à la gravité de la situation nous appelons la population à faire entendre sa voix en soutenant et en votant massivement pour le Rassemblement National lors des prochaines élections.

 

Bruno Leleu, Délégué Départemental RN Aveyron