Sélectionner une page

Après avoir accepté que le navire Aquarius fasse une halte technique à Marseille, le gouvernement est candidat à recevoir une partie des clandestins transportés à bord du Lifeline. Ce laxisme, au moment où d’autres pays -l’Italie en tête- font preuve de fermeté, laisse présager l’arrivée massive sur les côtes françaises de navires affrétés par des ONG complices des passeurs. Au moment où 67% des Français se sont prononcés contre le débarquement de l’Aquarius en France, le RN se mobilise contre l’arrivée de nouveaux clandestins. Nous lançons la pétition contre le débarquement de clandestins sur nos côtes. #StopAuTraficHumain